“Z” : Effets de doigts (sic) & de Prompteur, mais peu de Faits !… [1]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Bien que, gentiment & fort aimablement, prié par des amis zemmouriens de moins parler de “Z”, ce qui ferait de moi l’un des rares observateurs des faits & gestes des impétrants aux plus haut magistère de la République encore française à m’en abstenir, je continue donc à aborder la saga de celui pour qui (c’est un pro “Z” qui le reconnaît & le poste lui-même) le tycoon de la Gauche-catho financiarisée, Bolloré, mobiliserait son empire médiatique pour aider son poulain. & si, in fine, tout cela n’était qu’une question de doigté (sic) ? Partie 1.

| Recentreur !…
« Je pense qu’il roule pour le système et que la bulle médiatique s’essouffle. Il ne sera pas candidat. L’avantage de tout ceci est qu’il a recentré MLP sur le plan politique ».
François Roger.

| Brouillard des illusions.
« Baromètre Ipsos: forte hausse pour Marine Le Pen (+3) tandis que Xavier Bertrand chute de 2 points et Éric Zemmour de 4. De même, après ceux des instituts Elabe et Odoxa parus en fin de semaine dernière, le sondage Harris-Interactive de ce jour montre pour la 1ère fois un recul de Z (recul qui, par effet mécanique de vases communicants, ne pourra qu’être amplifié dès la désignation du candidat LR le 4 décembre), et une progression de la candidate nationale.
Le brouillard des illusions se dissipe. La réalité politique reprend ses droits. Il est temps de tourner la page des divisions suscitées et de passer aux choses sérieuses : Marine vs Macron ».
Jean-François Touzé.

| Quel « doigté ».
« Échanges “d’amabilités” entre Mammour et une passante à Marseille.
Désolé pour mes amis qui le soutiennent mais je ne pouvais pas ne rien dire.
Je me souviens qu’avec bon sens, Mammour encore sur le plateau de CNews, avait critiqué Macaron sur la désacralisation de la fonction présidentielle. Sauf que maintenant il tombe, lui aussi, dans certains travers “désacralisateurs” dont ce doigt d’honneur n’est pas le début des travers. Il y avait eu quelques signes annonciateurs avant…
Certes, Mammour n’est même pas encore candidat mais, tout de même, pour quelqu’un qui voulait resacraliser la fonction présidentielle quel message a-t-il envoyé au public et ce dernier qu’aura-t-il retenu de cette visite à Marseille ?
Entre la critique et le geste, quelques semaines qui ont tout changé. Ce doit être vraiment très dur de faire campagne. Il vaut mieux être un coureur de fond qu’un sprinter ».
Stavros Katsaros.

| Un doigt, un !…
« Doigté”! Vulgaire ? In fine, chassez le naturel... ».
Jacques Borde.

| Frontière intérieure.
« Les femmes françaises pendant les deux guerres mondiales des putes ou des évaporées, se donnant aux occupants, selon Zemmour, en oubliant les Résistantes torturées et fusillées ou déportées et gazées, tous les soldats français morts pour la France doivent se retourner dans leurs tombes ».
Maria Lopez.

| Flux & reflux.
« Les sondages sont ce qu’ils sont et, à 6 mois de l’élection, n’ont que la signification qu’on veut bien leur donner. Mais les tendances sont tétues: dans le dernier OpinionWay pour Cnews Marine Le Pen, si elle recule légèrement par rapport à la dernière enquête de référence parue en septembre du fait de la concurrence engagée, se situe 5 points au dessus de Zemmour, très loin devant les impétrants de LR, et, en cas de non candidature “Z” ferait jeu égal avec Macron.
Le choix est clair pour tous les nationaux: ce sera Macron ou ce sera Marine ».
Jean-François Touzé.

| Badaboum !…
« Tel le dirigeable Hindenburg, E. Zemmour va exploser en vol…
2022 tous derrière MARINE LE PEN… PRESIDENTE ».
Claude Promonet.

| Nuire à tout prix ?
« Marine Le Pen, en hausse constante dans tous les sondages, est désormais aux alentours de 20% au premier tour. Sans candidature “Z” elle serait à égalité avec Macron, voire le devancerait, bénéficiant ainsi d’une vraie et forte dynamique pour battre le président sortant au tour décisif. Non pour la joie de le renvoyer à sa banque, mais pour mettre en œuvre la grande politique de salut national, de relèvement de l’État et de reconstruction française sans laquelle il en sera fini de notre pays et de notre civilisation.
Il reste quelques heures encore à Éric Zemmour pour réfléchir, dans la vérité de sa conscience, à ce qui n’est plus ni un jeu ni une posture intellectuelle mais relève de la responsabilité historique. Et prendre la seule décision nationale digne: le retrait ».
Jean-François Touzé.

| Petit aigri.
« Non content de diviser le camp national et de combattre le RN, Éric Zemmour affiche aujourd’hui un mépris absolument détestable envers MARINE et ses électeurs.
Est-ce sa chute dans les sondages qui le rend si hargneux contre MARINE?…
Que les choses soient claires : un homme qui divise notre camp, qui ne cible en permanence que le RN et MARINE, et qui se permet ce genre de mépris de classe envers nous ne sert pas la cause des Français.
Il ne sert que la réélection de Macron.
Vivement MARINE ».
Olivier Monteil.

| Mémoire salie ?…
«… Éric Zemmour n’a pas seulement sali une journée de commémorations dédiées aux victimes et où les hommages politiques doivent être discrets : il a abîmé la mémoire des 90 personnes décédées au Bataclan ».
Life for Paris.

| Baisse du “Z”.
« C’est l’effet de la nouveauté qui s’estompe, la politique n’est pas juste un slogan, avis ou mot savant pour faire le buzz ».
Chafic El Sibai.

| Aie !…
« Je répète une fois de plus qu’un polémiste est amusant jusqu’à la vingtième année, tolérable jusqu’à la trentième, assommant vers la cinquantaine, et obscène au-delà ».
Georges Bernanos.

| Controverse.
« Contrairement à lui, les victimes du 13 Novembre ne tiennent pas des propos de salon mais affrontent quotidiennement les accusés des attentats dans la salle d’audience, car combattre le terrorisme demande rigueur et courage, quand Éric Zemmour préfère le recours facile à la démagogie et à une certaine forme de révisionnisme ».
Life for Paris.

| Instable.
« La haine fédère plus que l’amour, d’où son pourcentage qui augmente, mais je ne crois pas que les gens aisés confieront leur argent à quelqu’un qui est nul en économie et qui a l’air assez instable ».
Arno Klarsfeld.

| Faites ce que je dis.
« Son nom ? Il le signe …à la pointe de l’ épée d’ un “Z” qui veut dire Zorro… pardon Zemmour. Bon, sa femme quitte le misogyne infidèle car ce dernier couche tranquillement avec sa conseillère en droiture morale : Sarah Knafo .
Lui, il ne le cache pas ;les femmes sont des connes qui doivent passer de la cuisine à la chambre à coucher sans bifurquer.
Du coup, sa femme légitime divorce car leurs vies divergent et comme dit Desproges : divergent, ça fait beaucoup ».
Viviane Pariente.

| Miroir aux alouettes.
« Éric Zemmour lève le voile sur une réalité qu’on a cachée sous le tapis pendant 30 ans. Il est le miroir de nos lâchetés ».
Luc Ferry.

| Doutes.
« Même si “Z” dit des choses frappées au coin du bon sens, on a bien compris qu’il est instrumentalisé !…..
Volontairement ou…. pas ? ».
Patrick Witz.

| Choix tranché.
« “Z” a dit de BHL que c’était un juif de cour, alors je préfère un juif de cour à une âme de kapo ».
Viviane Pariente.

| Total krieg médiatique.
« Comment Xavier Niel et Mathieu Pigasse mobilisent leur empire médiatique pour contrer Bolloré qui mobilise le sien. La suite de : Comment Niel et Pigasse ont mobilisé leur empire médiatique en 2017 pour faire élire Macron’, souligne un ami zemmourien sur la Toile. Sauf que c’est VRAI et que “Bollo” ne vaut pas mieux que les deux autres, donc “idem” pour son “cheval” dans le tiercé électoral ».
Jacques Borde.

| Pavloviens.
« Tous les politicards reprennent en campagne les idées pour lesquelles JMLP à été mis au pilori depuis 1974 ».
Liliane Rey.

| Bien au chaud.
« De l’intérieur d’une voiture avec sa garde reprochée (sic)… Quand on le verra donner des claques même pas dans une baston on en reparlera ».
Gilbert Dawed.

| Honte.
« Le doigt d’honneur de EZ, quelle honte, et ça veux représenter la France, qu’il retourne dans ses livres ».
Robert Cassis.

| Tropisme(s).
« Quand il avait insulté Marine Le Pen en début de sa pré-campagne, là c’était contre productif. Il ne s’est toujours pas excusé ni même revenu sur son insulte en essayant de relativiser un peu. Rien de tout ça. Par contre, pour son doigt d’honneur à cette militante de gauche il a cherché à arrondir les ongles quelque peu. À ses yeux, Marine Le Pen vaut moins que cette militante de gauche ? ».
Stavros Katsaros.

| Expérience.
« Je me souviens du congrès de Marignane, salle comble, ambiance de folie, drapeaux, des milliers de convaincus qui étaient venus de partout, comme à Villepinte… résultat : moins de 5%, laissons-les s’amuser, viendra ensuite la chasse désespérée aux parrainages, puis la désillusion électorale et financière ».
Christian Perez.

[À suivre]

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Baerbock répond à l’international

| Allemagne | Géostratégie | Questions de DPA à Annalena Baerbock | Entretien accordé à …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer