De quel Camp, le “Z” est-il, in fine, la monture ? [2]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Que les chantres du “Z” me pardonnent. Mais au fil de ses apparitions prestations & prises de paroles, j’ai de plus en plus de mal à coller une étiquette à leur génie des Carpates médiatiques. Populiste ? Européiste ? Entre pétainisme, judéo-berbérisme, mégrétisme, villiérisme, bollorisme, etc ! À espérer que l’électeur finisse, lui, par s’y retrouver. Pas évident avec, en plus, une “Gogaulliste” qui nous colle Oradour-sur-Glane en Corrèze ! Partie 2.

| Fugaces.
« “Les batailles perdues se résument en deux mots: trop tard”, notait Mac Arthur. Mais “trop tôt” est également vrai. Le “moment Pécresse” artificiellement porté par les médias sera fugace. Au final resteront Macron et Marine, deux visions irréconciliables de la France, de la réalité humaine, de la civilisation ».
Jean-François Touzé.

| Vieux truc.
« Traitez vos adversaires de fascistes : le temps qu’ils se défendent, vous aurez tout le loisir de leur porter de nouveaux coups ».
Dmitri Z. Manouïlski.

| L’islamisme, pas l’Islam.
« Je ne mène pas une guerre de religion moi, je ne lutte pas contre l’islam. Je considère que la foi appartient à chacun. En revanche, je lutte contre l’islamisme, c’est-à-dire contre une idéologie politique qui vise à remplacer les lois et les valeurs françaises par un certains nombres de règles ».
Marine Le Pen.

| Verba volant, scripta manent.
« Ne pas être d’accord avec les idées et les propositions d’Éric #Zemmour est une chose. Et tout citoyen a le droit d’exprimer son opposition aux idées d’Éric Zemmour.
Mais exprimer publiquement le souhait de sa mort, ainsi que celle de Philippe de Villiers, tombe sous le coup de la loi.
Le gendre d’Emmanuel Macron, Antoine Choteau ne fait pas exception. Ce dernier s’est d’ailleurs empressé de fermer son compte Twitter par la suite ».
Sébastien Glasson.

| Gogaulliste en perdition ?…
« V. Pécresse qui situe Oradour-sur-Glane en Corrèze… imaginez le tohu-bohu médiatique si E. Zemmour avait dit que Vichy était situé dans le Puy de Dôme ».
Jean Claude Paix.

| Next.
« Jusqu’où vont-ils aller ? Le gendre du Président Macron souhaite le crash de l’avion transportant Éric Zemmour ! On a jamais vu tant de haine lors d’une campagne. C’est à qui le tour ensuite ? ».
Stéphane Delahaye.

| Énorme.
« Donc #Pecresse n’a pas hésité à faire adhérer massivement des étrangers à #LR pour gagner la #PrimaireLR
ALLO, @xavierbertrand, @MichelBarnier et @ECiotti vous acceptez que le candidat #LR soit désigné grâce à des votes étrangers ???#Soumission ».
Thierry Mariani.

| Poids plume.
« Pécresse ne fait pas le poids. Elle est une piètre oratrice, son discours est creux, encore plus que celui qui ‘pensait printemps’… elle n’est vraiment pas à l’aise dans ce rôle et n’a aucune chance de gagner. Jugez par vous-mêmes ! Des paroles sans substances, sans programme, sans conviction. Obligée de lire des notes pour des phrases génériques aussi simples… ».
Eber Haddad.

| Joker.
« Le voilà le joker de “Z”…
Le vicomte de Vendée, voyons ! L’aristocrate catho, royaliste se rallie à Zemmour et décide de faire vie commune avec lui. Pas étonnant : il a toujours été du mauvais côté. Il avait déjà agi contre les intérêts de la France jadis en s’alliant à Charles Pasqua (RPR), prêt à dynamiter le FN et maintenant le RN, son ennemi de toujours. Le but de la manœuvre zemmourienne, je le répète, c’est de faciliter la réélection de l’oligarchie ploutocrate en affaiblissant ML P par le siphonnage d’une partie de son électorat, comme le fit Sarkozy en 2007 et, plus tôt, Chirac qui avait aidé le couple Pasqua/Villiers à barrer la route au FN de JMLP. Aujourd’hui rebelote c’est le couple Villiers/Zemmour-misogynes, c’est à-dire le pouvoir profond qui pense barrer la route de la candidate du peuple MLP. Hélas, l’histoire se répète. Nos compatriotes, aveuglés par les mensonges qui font toujours recette, l’ont-ils oubliée ? De Villiers endosse-t-il le costume de Bayrou ? Ce nouveau “couple” va-t-il réussir à tromper le peuple encore une foisN En 2017 Ils ont voté le mondialiste Macron ».
Gaetan de Salvatore.

| Cloaca macronica ?
« Choteau Antoine est le gendre de Macron. Chassieux et réellement démocrate, il en est à souhaiter la mort d’un candidat d’angle crash de son avion avec des dizaines de passagers. De quel égout sort-il ? ».
Eber Haddad.

| Doutes.
« On peut parler de la sincérité des convictions d’un homme politique, mais dans le cas de “Z”, le fait qu’il ait voté 2 fois Mitterrand et puis Macron me font douter de la sincérité de ses convictions, voyez-vous… ».
Christian Perez.

| Rituels.
« Macron, comme il le fait depuis cinq ans, a, hier soir, sur TF1 pendant plus de deux heures, joué au chef d’un État évaporé et au président d’une République factice à la tête de laquelle il ne se trouve que par délégation de ses mandants.
Le grand enjeu d’avril est de reprendre les clés de la Nation aux oligarques ».
Jean-François Touzé.

| Mépris.
« Quand quelqu’un dit que parler de pouvoir d’achat, c’est mépriser les Français… On ne peut pas dire qu’il est social. On peut dire que le social, il s’en moque totalement. Il y a une forme de déconnexion avec ce que vit le pays qui est quand même profonde ».
Marine Le Pen.

| Mémoire(s) & réalités.
« La comparaison des musulmans français et européens d’aujourd’hui avec les juifs européens des années 1930, c’est un élément de langage éculé des islamogauchistes, qui le tiennent eux-mêmes directement des islamistes. C’est même devenu un “gimmick”. Or ça n’a évidemment aucun fondement ni aucun sens.
À la manifestation du 10 novembre 2019 contre l’islamophobie, il y avait des étoiles jaunes. L’idée est là depuis un bon moment: “non seulement les juifs ne sont pas des victimes, mais ils sont complices des bourreaux, et les vraies victimes ce sont les musulmans”.
S’il y a bien un “Grand Remplacement” en France, ou du moins une tentative d’opérer un “Grand Remplacement de l’imaginaire victimaire”, il est précisément là. Les islamistes rêvent de remplacer les juifs, et leurs alliés islamogauchistes rêvent de leur prêter main forte.
Toutefois, la réalité peine à s’effacer devant les fantasmagories idéologiques. Car au XXIe siècle en France et en Europe, ce sont bien des terroristes musulmans qui tuent, de Merah à Koulibaly et Nemmouche, tandis que de nombreux juifs sont sauvagement assassinés. Mais que pèse le réel devant les fantasmes d’une minorité très agitée et très agissante ? ».
Jcrp Waza.

| Plus macroniste que Macron.
« Le temps politique est bien différent, proche de celui des romans-feuilletons où des personnages qu’on croyait morts finissent par miraculeusement ressusciter, épouser leurs ennemis d’hier, ou haïr ce qu’ils adoraient autrefois. Il y a deux ans, donc, Valérie Pécresse publiait chez Robert Laffont un ouvrage au titre évocateur : Et c’est cela qui changea tout. Qui s’en était alors étonné ? Valérie Pécresse a toujours incarné l’aile progressiste de LR, la droite qui s’est couchée de-puis tant d’années face à la doxa dominante de la gauche bien-pensante, comme en témoigne sa cosignature d’une tribune pour ‘une République multiculturelle et postraciale’ diffusée dans Le Monde à l’initiative de personnalités aussi respectables que Lilian Thuram et Rokhaya Diallo. Quel chemin en à peine dix ans que de passer du compagnonnage de Rokhaya Diallo à celui d’Eric Ciotti. Voyez-vous, il y a des élections à gagner et un public de droite courroucé à reconquérir. Et puis, se dit-on probablement rue de Vaugirard, des électeurs fidèles ayant autant de mémoire que des poissons rouges. Son petit passage défendant le socle que représente la famille traditionnelle ne manquait pas non plus de sel, pour une candidate qui, pas plus tard qu’en septembre dernier, affirmait que ‘sur la PMA pour toutes, moi je l’aurais votée, j’y suis favorable’. Un tiers girouette et deux tiers crocodile – pour grande gueule et petits bras –, Valérie Pécresse est tout à fait représentative de cette droite d’affaires capable de toutes les culbutes. Tant qu’il y aura des gens pour y croire… Bref Valérie Pécresse est plus macroniste qu’ Em-manuel Macron ».
Gaetan de Salvatore.

| Sans appel.
« “Zemmour est le meilleur allié de Macron et du système. C’est à se demander qu’elle est la réelle motivation de sa candidature”.
Merci à Louis Aliot de rappeler que les candidatures parasites ne servent qu’à faire perdre le camp national ».
Julie Lechanteux.

| Danger public.
« Valérie Pécresse dirait n’importe quoi pour être élue. Elle est l’incarnation de l’hypocrisie en politique. Elle a renié tous ses amis et dit aujourd’hui l’inverse de ce qu’elle disait hier en misant sur le manque de mémoire des français qui ne se rappellent même pas qu’elle a participé au gouvernement jusqu’en 2011 et qu’en 2017, tout en dénonçant les prières de rue, elle prônait la mise en place d’un concordat pour l’islam, assumant ainsi une entorse à la loi de séparation des Églises et de l’État et déclarant être opposée à l’idée d’une laïcité ‘laïcarde’…
Cette femme est une carriériste qui fixe son action politicienne dans le sillage de Hollande et Macron…
Elle est un danger pour la France ».
Serge Esserméant.

[À suivre]

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Baerbock répond à l’international

| Allemagne | Géostratégie | Questions de DPA à Annalena Baerbock | Entretien accordé à …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer