Par “Agrégation” ou non, la Campagne continue !… [3]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Au flot des insultes & noms d’oiseau qui pleuvent, y compris sur la modeste page FB de votre serviteur, nous sommes bien, déjà, dans le dur de la campagne présidentielle. Petit florilège de commentaires, mais sans vulgarité (si possible), d’où l’absence de certains : (pas) désolé pour eux. Partie 3.

| Vitrine.
« Sa candidature est une vitrine. Pour savoir à quel électorat il s’adresse principalement, il faut regarder qui le soutient et qui l’entoure. Il est soutenu par le très grand capital (Bolloré entre autres) et il est entouré par des élites qui le conseillent comme Knafo de la haute fonction publique, un de ses conseillers de campagne est un LR banquier,… De sorte que Mammour ne s’adresse qu’à un électorat de notables, de gens de la haute société comme on dit même si ses propos qui enrobent certains point centraux de ses discours suscitent un intérêt parmi un public plus large. Qui le soutient et qui le conseille, ce sont les deux points principaux qu’il faut voir pour comprendre le reste ».
Stavros Katsaros.

| Convergences.
« En bon juppéiste, Patrick Stéfanini, directeur de campagne de Valérie Pécresse et qui faillit être celui d’Éric Zemmour qui lui avait proposé cet été d’entrer à son service, trouve bien des mérites à Emmanuel Macron et vante ceux d’Édouard Philippe.
Les convergences se préparent pour un second tour face à Marine Le Pen ».
Jean-François Touzé.

| Irresponsable.
« Par sa visite en Côte d’Ivoire auprès de nos soldats engagés dans l’opération BARKHANE, Éric Zemmour montre une nouvelle fois qu’il n’est pas à la hauteur de la fonction suprême.
Alors que la discrétion est de mise et que la réserve doit être respectée, le candidat s’affranchît des règles et publie une série de photos le montrant sous toutes ses formes.
Nul doute que cette réaction immature et imprudente va faire réagir les autorités et froisser nos soldats déployés sur le terrain qui s’engagent avec bravoure et abnégation ».
Damien Obrador.

| “Z”=Piège à …?
« Un fait est á peu près certain : Si Zemmour se maintient, Pécresse devancera Le Pen et ira affronter EM au 2eme tour. Si “Z” se retire, Marine a une toute petite chance de battre EM en cas de massive abstention du front républicain.
Dans les 2 cas, “Z” n’aura de toute façon aucune chance d’arriver 2eme devant les nanas. Donc, qu’en conclue-t-on ? ».
Cyrille Verdeaux.

| Mémoire (très) courte.
« Grosse déception tout de même lors du débat d’hier soir entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon, la dictature sanitaire et la ségrégation vaccinale n’ont été abordées par aucun des deux. Pourtant un certain nombre de leurs soutiens respectifs se retrouvent chaque samedi dans les manifestations anti-pass sanitaire… ».
Thomas Joly.

| Faites ce que je dis.
« Pécresse va en Arménie avec Retailleau qui défend les Chrétiens d’Orient. M ais elle emmène Michel Barnier ancien ministre des Affaires étrangères
qui, à l’Assemblée, le 14 octobre 2004 disait : “Au nom de quoi
refuserions nous à la Turquie la possibilité de prouver qu’elle peut
s’adapter à l’Europe, c’est juger le peuple turc fondamentalement
inadapté à la liberté, à la démocratie et aux droits de l’homme”  ».
Jean Cuny.

| Indécence.
« Tu es qui toi ?
Un ministre ? Un officiel de l’État ? Un ancien officier de cette unité ? ».
Jean-François Touzé.

| En résumé.
« Il faut définir un nationaliste et un zemmourien. Sans votre définition, c’est difficile de répondre. Personnellement, je suis passionné de mon pays, catholique, pour la Nation, et pour une Europe des Nations à 15, gaulliste social et abhorre Zemmour, un esprit étriqué sans aucune solution. On n’aide pas la France en nommant l’immigration de populations émigrées de pays musulmans comme bouc émissaire. C’est un mensonge social, culturel, statistique, économique. Zemmour demeure un polémiste ».
Jean-Philippe DA.

| Limites certaines.
« A ceux qui s’apprêtent à (ou le font déjà) soutenir “Z”. je conseille de lire C’EST OFF.
Je l’ai acheté en me disant qu c’était certainement un brûlot de gauche. Il se révèle argumenté, bien documenté.
La première partie me semblait d’ailleurs pro-“Z”.
La seconde partie me laisse pantoise. Je croyais tout savoir.
Quand je lis les extraits du PREMIER SEXE j’ai envie de lui filer des gifles. Je ne comprends pas que l’on puisse être femme, et non féministe, et le soutenir. Je ne nie pas sa culture et son intelligence mais je le répète, son manque d’expérience, tout comme M… peut être dangereux. Nous en connaissons actuellement les conséquences.
Si je partage certaines opinions cela ne peut suffire à en faire un Président ».
Noelle d’Arcy.

| Stop ou encore.
« Emmanuel Macron et le gouvernement n’ont cessé de mentir en connaissance de cause pour imposer leur stratégie perdante du tout vaccinal. Le vaccin n’empêchant ni de contracter ni de transmettre le virus, je les appelle à renoncer au pass sanitaire/vaccinal.
Les Français, notamment les jeunes et les seniors, ont été floués. On leur a promis un retour à la vie normale avec le vaccin. Aujourd’hui, ils vivent sous la menace permanente de nouvelles restrictions. Il est temps de s’engager vers un retour à la vie normale. En multipliant les mesures punitives qui n’ont aucun sens, le gouvernement s’agite au lieu d’agir. Comment accepter des mesures aussi ridicules que l’interdiction de danser, boire debout, manger dans un train ou l’obligation de porter un masque dans la rue ?
Au lieu de restreindre les libertés, prenons des mesures de bon sens : rappeler les soignants suspendus, rouvrir les lits fermés en pleine crise, rendre aux médecins la liberté de prescription et surtout… réhabiliter l’hôpital public saccagé depuis des années ».
Marine Le Pen.

| Vichysme.
« Contrôle des #PassSanitaire dans un cinéma. Pendant ce temps dans les ‘cités de non droit’ On rigole ».
Franck Galbert.

| Le droit en vue du désastre.
« Un immense tsunami migratoire vient vers nous (…). Nous devons nous préparer à ce choc en modifiant toutes nos législations en matière d’asile et d’immigration ».
Jean-Marie Le Pen.

| Sommet(s).
« 100 par rames de métro debout : pas grave. Mais 3 au comptoir debout : mortel. Assis au cinéma : pas grave. Mais avec pop corn : mortel. On atteint des sommets ».
Liliane Rey.

| Édifiant.
« Mammour et les mammouristes se plaignent de l’attitude des médias à l’égard du candidat. L’auto-victimisation reste un argument qui fédère les électeurs qui pensent anti-sys. Seulement, encore faut-il que l’auto-victimisation corresponde à la réalité…
Pour moi, dès le départ (et cet article ne m’a pas démenti), les médias avaient plutôt une attitude favorable envers ce candidat avant même qu’il ne pose sa candidature. Cet article explique pourquoi, Bolloré n’y est pas pour rien.
N’avez-vous pas remarqué que même si Mammour n’est plus chroniqueur à CNews, une bonne partie des commentaires de Bock-Côté dans les émissions animées par Kelly reprennent les propos de Mammour ? N’avez-vous pas remarqué que Kelly, elle-même, a cité plusieurs fois le nom de son ancien chroniqueur ? ».
Stavros Katsaros.

| Sens unique.
« Les dégradations récentes et nombreuses de monuments chrétiens et de statues en Bretagne sont-elles aussi “des actes odieux contraires aux valeurs de la République ” ?
Le silence du ministre de l’Intérieur les concernant semble indiquer que non… ».
Gilles Pennelle.

| Déception(s).
« Par contre, dans le débat avec Mélenchon, il a été nul comme dans bien d’autres débats d’ailleurs. Il louche bien évidemment en direction des LR et des socialistes. Le fait que les LR le rejettent (parrainages) ne le font pas rejoindre le RN dont il partage beaucoup d’idées. Alors que le RN/FN se bat depuis tant d’années, il s’est contenté de voter deux fois Mitterrand, ce qui laisse pointer un doute non négligeable surtout quand on dit de lui qu’il est si intelligent. Il est évident que Bolloré et Drahi ainsi que ses soutiens Rothschild lui ouvrent une voie royale dans laquelle il s’est engouffré. Pire, il est soutenu. Le but avoué est de faire perdre le RN. S’il se prétend patriote et souverainiste, il n’a aucune fibre sociale. Il file 100 euros par mois aux pauvres (v. ébauche de son programme) et s’en débarrasse. Quid des retraites, du pouvoir d’achat… Et c’est là que son bât idéologique blesse. Il les ignore, pire il les insulte mais tente quand même de les rallier. Un élitiste ne peut mener une bonne politique pour l’ensemble des Français. Clou dans la chaussure (c’est mon avis), il appelle les musulmans ses frères, lui Berbère algérien (v. Villepinte). Reprendre le wesh wesh des banlieues ne lui donne pas une dimension présidentielle. Que dire de son comportement glauque avec T. Ramadan. Que dire de son assertion selon laquelle les terroristes sont courageux alors qu’ils ne sont que des soumis à leur pseudo-religion. Que dire de l’inclusion de la drogue dans le PIB. J’en ai d’autres bien plus choquantes… Il est décevant ».
Béatrice Laure Béa.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Baerbock répond à l’international

| Allemagne | Géostratégie | Questions de DPA à Annalena Baerbock | Entretien accordé à …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer