Éructer n’est pas gouverner ! Petit état des lieux 2021… [3]

| Occident | Géostratégie | Questions à Jacques Borde |

Une année qui se termine mal & une qui devrait commencer aussi mal. Entre les imprécations sanitaires & géostratégiques d’un régime de Paris passablement à l’agonie & les éructions de faux prophète médiatique aux origines encore peu claires, Une occasion, comme une autre de faire un petit état des lieux. Partie 3.

« Bizarrement le taux de grippe est descendu de 33% les années précédentes à 2020 à 0,18% en 2020-2021. En 2015 1.900.000 de consultations en France pour 14.900 décès
Le COVID à tué la grippe ? Ou s’approprie ses victimes ? ».
Mik Colignon.

« Nous continuerons de défendre les intérêts légitimes de Bamako aux Nations-unies ainsi que de fournir une assistance active à nos partenaires maliens dans les sphères militaires et militaro-techniques dans le cadre des filières étatiques ».
Piotr Ilichev, directeur du Département Organisations internationales des Affaires étrangères russes.

« Af.Sud: L’épidémie recule bel et bien, alors que le président Ramaphosa avait choisi de ne pas durcir les restrictions dans le pays »
Michel Ramel.

« Les statisticiens ont déjà acté la disparition des pays européens de la course à la démographie et prévoient même que la Chine sera dépassée par le Nigéria.
Mise à part la Chine et les USA , tous les autres pays sont des pays pauvres en 2021 et pourraient bien le rester en 2100 à moins d’un bouleversement totale de l’ordre mondial actuel de type guerre mondiale, astéroïde, mouvements tectoniques, épidémies,….
De plus, force est de constater que des pays européens comme la France, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne, … pro-migrants depuis des décennies et en dépit du risque sécuritaire, n’ont pas réussi à se maintenir dans la liste des pays les plus peuplés. À quoi aura donc servi cette politique migratoire effrénée pratiquée par les européens depuis des décennies ? En 2100, 5 pays sur les 10 les plus peuplés seront des pays africains et 4 des 5 qui restent seront des pays du moyen et Extrême-Orient. On sait donc à quoi s’attendre et très probablement avant 2100 ».
Stavros Katsaros.

« 100 par rames de métro debout : pas grave. Mais 3 au comptoir debout : mortel. Assis au cinéma : pas grave. Mais avec pop corn : mortel. On atteint des sommets ».
Liliane Rey.

« Ils [l’OTAN] nous ont acculé à une ligne (…) où nous ne pouvons plus bouger(…) et ils nous ont mis dans une situation où nous devons leur dire “Arrêtez !”, c’est ça le problème (…) Ils [l’OTAN] font en permanence des déclarations sur la nécessité de mener des pourparlers, mais [ils] ne font rien sauf doter les pays frontaliers [de la Russie] de systèmes d’armements modernes, et donc d’accroître les menaces pesant sur la Fédération de Russie, menaces que nous devons gérer et avec lesquelles nous devons vivre ».
Vladimir Poutine à Rossia-1 (26 décembre 2021).

| Q. Moscou sur le point de s’entendre avec Téhéran sur la livraison de Su-35 ?

Jacques Borde. C’est ce qui se dit sur la Toile depuis quelques jours. Nouvelle à prendre avec d’infinies précautions cependant..

En fait, plus précisément, nous parlons de Su-35SE.

Initialement destinée à l’Al-Qūwāt al-Gawwīyä al-Misrīya1, mais un contrat qui serait tombé à l’eau, Washington menaçant Le Caire, écrit Jean-Marc Decluny« de lui couper les robinets pour la totalité de la maintenance des F-16, M-1, etc, si le deal allait jusqu’au bout… Privilégiant du coup une deuxième fournée de Rafale »2.

Donc, du fait du fiasco égyptien, poursuit Jean-Marc Decluny, ces Su-35SE « qui ne seront jamais livrés au client initial pourraient bien se retrouver incessamment sous peu sous le soleil de d’Iran avec quelques batteries de S-400 en prime. mais après tout tonton Vlad n’est plus à une sanction près et Téhéran non plus. Une vingtaine ne changerait pas la donne pour l’IRIAF mais apporterait d’évidence une touche de crédibilité au sein d’une force aérienne qui n’est plus que l’ombre d’elle-même… »3.

| Q. C’est crédible ?

Jacques Borde. Tout à fait.

Les besoins des Nīrūhā-é- Havei-é Jomhouri-é Eslâmi-é Iran (IRIAF)4, sont énormes. Je vous en avais, d’ailleurs, touché deux mots, lors d’un précédent entretien: lien .

Selon le site 19fortyfive, reprenant une dépêche de Aviacionline, Moscou et Téhéran devraient signer, courant janvier 2022, un accord de coopération de 10 Md$US incluant cette commande d’au moins 24 Sukhoi Su-35SE.

| Q. Quid des Américains ? Ils vont laisser faire ?

Jacques Borde. Non, bien sûr, il y aura, nécessairement, une réaction américaine à cette montée en puissance des ailes iraniennes.

En fait, cette commande serait une sorte de coup d’essai.

L’arrivée de 24 Sukhoi Su-35SE ne changerait pas fondamentalement la donne, mais permettrait de tester la réaction de l’hêgêmon thalassocratique étasunien.

Si la riposte US restait du domaine du supportable (sic) pour Moscou, l’IRIAF pourrait, alors, de mettre sur la liste des acheteurs du Su-75 Checkmate.

Une autre bestiole, croyez-moi.

| Q. Restons en des terres lointaines : l’interdiction faite aux femmes afghanes de voyager seules, vous en pensez quoi ?

Jacques Borde. (Soupir) Plusieurs choses, en fait :

-très précisément, le Da Afghanistan Islami Amarat (DAIA)5 promulgue l’interdiction faite aux femmes de voyager seules sur de longues distances. Elles ne pourront le faire que si elles sont accompagnées d’un homme de la famille.
de facto, sous le régime pro-US de Kaboul, les femmes ne pouvaient ni conduire, ni se déplacer sur de longues distances, faute de moyens de transports adéquats. Donc quasiment jamais seules.
de jure, les Tāliban6 adaptent le droit à une réalité. Rien de plus, rien de moins.
-compte tenu du manque de sécurité dans le pays, est-il raisonnable de croire que les femmes afghanes s’éloignent autant que cela de leur lieu de résidence ?

| Q. Mais pourquoi légiférer sur cette question ?

Jacques Borde. Parce que, comme je vous l’ai déjà dit, les Afghans, Tāliban ou pas, vieux peuple indo-européen, sont très portés sur le juridisme. Comme l’étaient les Anciens Romains (relisez Dumézil) et le sont les Iraniens.

| Q. Vous approuvez ?

Jacques Borde. Non, ça n’est pas le rôle de ce blog de décerner – et de quel droit, d’ailleurs – des brevets de bonne conduite. J’explique !…

Les Tāliban sont désormais le pouvoir en Afghanistan. C’est une réalité à laquelle il faut que nos esprits se fassent. Ce seraient de méchants garçons, patriarcaux à outrance ? Admettons.

Mais, dites-moi, où sont les colonnes d’Amazones LGBT promptes à les faire déguerpir ?

Combien de Divisions aéroportées transgenres prêtes à fondre sur Kaboul ?

Même pas l’équivalent d’un petit Hiéros lokhos7, ce corps d’élite thébain8 dans la Grèce Antique formé de 150 couples d’amants.

| Q. La dissolution de Memorial en Russie ?

Jacques Borde. Une non-affaire. Ou plutôt, une affaire intérieure russe, désolé. Cessons de de nous mêler de ce qui ne nous regarde pas, à la fin.

Ensuite, comme l’a souligné Bernard Floriot :

« Et c’est reparti avec la propagande bêtement anti-Poutine… Sachez que c’est Poutine qui a fait le Mémorial pour les victimes du Goulag, cette ONG n’a fait que le soutenir ainsi que la Fondation Soljenitsyne… Ce n’est pas parce qu’une ONG porte un nom qui parait respectueux que cette ONG l’est… Financée par l’Open Society de Soros... ».

À noter que pour le Parquet général de la Fédération de Russie, organe compétent en ces matières, Memorial « violait de manière répétée la loi sur les agents de l’étranger ».

Lex, dura lex, en somme…

| Q. Le péril sanitaire, si on peut l’appeler ainsi, ne semble toujours pas vous alarmer ?

Jacques Borde. Parlons plutôt d‘aléas sanitaires puisqu’il faut toujours bien nommer les choses. Non je ne suis toujours pas alarmé, comme vous le dites.

Comme l’a écrit, de son côté, Christian Cuppens :

« Tous les indicateurs vont dans le même sens, Omicron ressemble à un gros rhume et ne provoquerait quasiment aucun décès, le Pr. Malone a dit qu’il s’agissait d’un cadeau de Noël, la ministre de la Santé britannique reconnaît qu’il n’y a pas un patient sous respirateur, l’Espagne a choisi de laisser déferler la vague et de renoncer au booster…
Quant à nos “zélites” politiques, ils sont toujours le nez dans le guidon et s’entêtent dans la rage de la vaccination massive, au point de faire la promotion de la vaccination des 5-11 ans et du futur pass vaccinal… ».

M’occupant de ce qui touche davantage à l’international, et constatant que nombre de pays non-occidentaux s’en sortent beaucoup mieux que nous en faisaient, in fine, assez peu, je pense que la fumisterie de la piquouse (sic) qu’on nous impose à des degrés divers est un mode opératoire visant, pour les États profonds à mieux contrôler leurs populations.

| Q. Mais comment ?

Jacques Borde. Ne serait que, dans un des pays fondateurs de l’UE, en reculant à 2023 des élections générales devant se tenir en 2022.

Quant à l’étranger lointain, le cas du Nigéria, nous a prouvé la gigantesque mascarade qu’était la prétendue menace planétaire du covi-truc-chose (sic).

Vous voulez un autre exemple ? L’Égypte, alors.

Avec une population de 102,3 millions d’habitants, un taux de piquousage (sic) très faible dépassant péniblement les 19%, l’Égypte n’a pas du tout été foudroyée :

-ni par le variant Delta ;
-ni par son petit cousin Omicron.

L’impression fugace et ubuesque qui se dégage de tout ceci et que coexistent deux univers parallèles :

-l’Europe occidentale, d’un côté ;
-le reste du monde.

Quant aux vrais chiffres, l’Égypte comptabilise au total, au bout de 2 années de crise sanitaire, un peu plus de 21.000 décès, l’équivalent de 211 décès pour 1 million d’habitants, très loin derrière le résultat catastrophique d’une France pourtant pourtant entre les mains ô combien expertes de l’élite médicale mondialisée. Ou mondialiste, on ne sait plus très bien.

Cherchez l’erreur. Ou plutôt l’embrouille…

Notes

1 Ou Armée de l’Air égyptienne.
2 Aviation de combat & forces aériennes du monde post 1945.
3 Aviation de combat & forces aériennes du monde post 1945.
4 Ou armée de l’Air islamique iranienne.
5 Ou Émirat islamique d’Afghanistan. Dont la devise est classiquement la Aš-šahāda (Chahada) : Lā ʾilāha ʾillà l-Lāh, Muḥammadun rasūlu l-Lāh (Il n’est point de divinité si ce n’est Dieu, Muhammad est le messager de Dieu).
6 Littéralement : Ceux qui exigent [le savoir], pluriel de Talib (Taliban s’écrit donc sans ‘s’ final) terme pour désigner des étudiants en religion. En ouzbek Tolibon À traduire plus classiquement par Chercheurs ou encore Séminaristes.
7 Ou Bataillon sacré, en grec ancien ἱερὸς λόχος.
8 Il joue un rôle crucial dans la victoire contre les Spartiates à la Bataille de Leuctre en 371 av. J.-C. Il est détruit à la Bataille de Chéronée en 338 av. J.-C. par l’armée macédonienne.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Grand jeu en Afrique : Qui y veut Quoi ? [2]

| Afrique / Occident(s) | Géostratégie | Questions à Jacques Borde | Le terme grand …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer