En passant par la Kabyl… La Lorraine, pardon, avec mon Kärcher [3]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Le Kärcher bis ! C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Osant tout (comme ceux qu’on reconnaît à…), Dame Pécresse nous ressort le Kärcher sakozyste, toujours brandi (sous le nez des benêts droitards) & jamais mis en œuvre (contre les racailles). La Valoche, elle, a, au moins, l’honnêteté de piocher dans les idées (sic) de sa famille politique. A contrario d’un chroniqueur-in-chief plus âpre à faire les poches des autres. À chacun son karma & ses us. Partie 1.

| ‘Rigged election’, à la Biden, en somme…
« Communiqué du Conseil Constitutionnel concernant l’élection présidentielle.
Le gouvernement se réserve donc bien la possibilité de modifier l’organisation de l’élection…
-Vote par correspondance ?
-Conditionnalité d’accès aux bureaux de vote via un passe, sanitaire ou vaccinal ?
-Vote électronique ?
-Modification du calendrier électoral ?
Rappelons au passage que Laurent Fabius est président du Conseil Constitutionnel, tandis que son fils est vice-président de McKinsey, la société de conseils qui élabore la stratégie COVID du gouvernement.
Ami, ne vois-tu rien venir ? ».
Sam Uel.

| Oubli ?…
« Mi-cron n ‘a jamais proposé d’emmerder les tueurs de prêtre,les égorgeurs de prof,les assassins du Bataclan et tous les autres ».
Rose Ange.

| Lige.
« Le “Z” fait le job au bout de sa laisse médiatique bolloriste. Ouah, ouah ! ».
Jacques Borde.

| Sens giratoire.
« Un jour, Peltier finira par se rejoindre lui-même ».
Joris Karl.

| Sursaut.
« Patriotes n’ayez pas peur. Il nous est interdit de perdre ces élections. Je crois au sursaut National avec Marine ».
Yves Arnaud.

| Has Been ?…
« … en fait Pécheresse a dû le virer et il [Peltier] transforme ça en un choix politique différent… Si c’était un vrai choix, il L’aurait fait au moment ou le Z avait le vent en poupe, maintenant à 12%, c‘est mort ».
Christian Perez.

| Espoir.
« J’ai pris ma décision avec beaucoup de gravité et d’enthousiasme. J’ai pris le temps de la réflexion et j’ai mesuré l’enjeu (…). J’ai été numéro deux des Républicains, porte-parole de Nicolas Sarkozy, je suis député du peuple. Et je crois qu’au nom de la Droite forte que j’ai fondée au sein des Républicains, au nom des 40% des adhérents LR qui ont voté comme moi pour Éric Ciotti il y a quelques semaines, j’ai pris la décision de soutenir le seul candidat de la droite, le seul candidat capable de battre Emmanuel Macron parce que capable de rassembler tous les électeurs de droite. Le seul candidat fondamentalement courageux et lucide sur la société française. J’ai décidé de soutenir Éric Zemmour pour qu’il soit notre prochain président de la République ».
Guillaume Peltier.

| #LePassPourMilleAns.
« En 2042, émergence d’un nouveau variant du Sars-Cov-2 dans l’archipel des Kiribati. Un cas détecté sur un pétrel commun.
Par prudence, en sus du vaccin quotidien, un nanotest sanguin toutes les heures et le port d’un scaphandre NBC thermoformé synthétique dernière génération avec paille stérile en titane intégrée, sont exigés pour pouvoir prendre une chicorée (le café a été interdit en 2027 en raison de son bilan carbone et l’alcool a quasiment disparu en raison du prix prohibitif des assurances privées majorant les primes des consommateurs occasionnels) debout seul dans un box en plexiglas.
Casque Metavers avec programme terrasse à l’ancienne offert pour 2 chicorées achetées ».
Gersende Bessède.

| Araignée au plafond.
« Éric Zemmour lors de ses vœux à la presse ce lundi :
“Dans un an, jour pour jour, je vous inviterai à l’Élysée, et nos relations ne seront plus les mêmes. Vous vous adresserez à moi avec respect, admiration, sollicitude et hypocrisie, comme vous le faites toujours avec les Présidents de la République”.
Et sinon, Sire, comment se sent votre gracieuse majesté avec son nouvel entonnoir sur la tête ? ».
Jean-François Touzé.

| Pas top !…
« 61% des électeurs d’Éric Zemmour ne croient pas en ses chances de victoire à l’élection présidentielle ».
OpinionWay.

| Pas dupes.
« Hidalgo qui a 3% d’intention de vote dans les sondages prêtend avoir ses 500 parrainages alors que les autres candidats ont des difficultés et sont à + de 10 % dont votre copain Macron qui est à 27 % (la blague, vous avez enlevé la virgule entre les deux chiffres non ?) alors qu’il ne s’est même pas, pour le moment déclaré officiellement candidat à sa ré-election.
Ouais, les media, vous êtes toujours très cohérents.
On a bien compris quels sont vos objectifs, vos ambitions mais nous, électeurs, nous ne sommes pas dupes ».
Isabelle Bolvin.

| De longue date.
« Tout ça (le “zédisme”) n’est pas une question d’intelligence, mais de TRAHISON “ad usum systemi” programmée depuis des mois… ».
Jacques Borde.

| Z’Utilitaire .
« À quoi sert sa candidature ? sert-elle de marchepied à V. Pécresse pour être au second tour ? »
Marine Le Pen.

| Première médicale.
« C’est la première fois dans l’histoire de l’Humanité qu’un “vaccin ” garantit l’entrée au restaurant, au cinéma, aux concerts mais ne vous garantit pas l’immunité contre la maladie pour laquelle vous le faites… ».
Dormeil-Kent Elle.

| Mémoire(s) qui flanche(nt).
« Zemmour n’est qu’un opportuniste… et en retard de 20 ans pour les idées qu’il a piquées à Jean-Marie Le Pen et à Marine… mais il y a tellement d’amnésiques qui pensent que Zemmour est un précurseur… Quelle tristesse... ».
Christine De Drancy.

| Aux ordres.
« Je regardais, avec plaisir, FACE À L’info sur CNews (même quand Z. était chroniqueur, je l’appréciais même beaucoup à l’exception des moments où il critiquait outrageusement la droite).
Maintenant cette émission me gêne car elle se fait le porte-parole du candidat.
Elle était beaucoup plus objective avant. Instructions de Bolloré ? ».
Noelle d’Arcy.

| Abjection confirmée.
« Éric Zemmour a avancé, avec une petite pointe de regret, que s’il n’avait pas ses 500 signatures, c’était l’assurance de voir Marine Le Pen au second tour et non Valérie Pécresse. Il serait intéressant de savoir pourquoi il prononce ce genre de phrase ».
Philippe Ballard.

| Contreperformance ?…
« Si Zemmour n’est pas à 8% demain matin c’est que vraiment personne n’a regardé l’émission de BFM TV ce soir ce type est une catastrophe il est lourd il se contredit Se prends les pieds dans le tapis dans ses propres arguments je comprends pourquoi il est le seul candidat à garantir à Macron la victoire ».
Lionel Touriste.

| Pas ma voix.
« Z votait Mitterrand, et à gauche, je votais Le Pen ! Le clan national n’a jamais eu son soutien, ça continue !
Il n’aura pas mon vote ».
Maurice Gosseaume.

| Faux plat.
« L’émission de Zemmour hier ressemblait à un faux plat. Un brin ennuyeux. Une cascade de citations. Cela fatigue même des soutiens de Zemmour qui me l’ont dit. Après, il y a le fan club. Mais on ne gagne pas avec un fan club ».
Joris Karl.

| Delirium.
« L’onanisme de certains sur les “Z’exploits” de leur gourou est assez délirant (…). Tout particulièrement ceux qui par “a-couillisme”, se planquent derrière des “pseudos” aussi ridicules que leur propos. Quel calvaire ça doit être pour les “vrais” miltants…. ».
Jacques Borde.

| Rigged elections en vue ?…
« Les sondages bidon au profit de Macron préparent l’opinion publique et camouflent la fraude comme aux USA en 2020 ».
Nath Binard.

| Bidonnage.
« Pour info j’ai récupéré la liste des adhérents sur 9 codes postaux de mon département puisque reconquête fonctionne par code postaux et on est très très loin des annonces . Alors arrêtez le fantasme des 80.000 personne n’y croit ».
Lionel Touriste.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Baerbock répond à l’international

| Allemagne | Géostratégie | Questions de DPA à Annalena Baerbock | Entretien accordé à …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer