Ukraine : Biden Versus Poutine.

| É-U / Russie | Géostratégie | Marie-Claude Deschamps |

Court texte de Marie-Claude Deschamps repiqué (sic) sur la Toile & qui résume fort bien la situation & les enjeux. Le titre est celui d’origine.

Historiquement et géographiquement parlant l’Ukraine a toujours fait partie de l’URSS et de la Grande Russie. Plusieurs fois envahie au cours de son histoire par la Pologne, la Suède, l’Allemagne etc,… et toujours libérée par la Russie ou l’URSS.

En 1994, elle désire une autonomie et une certaine indépendance dans sa gestion tout en conservant des relations étroites avec la Russie et le désir d’en établir avec l’Europe.

À l’est s’étend la vaste région Donbass où vivent des Russes et des pro-Russes orthodoxes qui désirent faire partie de la Russie et non pas de l’Ukraine à majorité chrétienne. Poutine voudrait que la région Donbass fasse partie de la Russie comme cela l’était avant.

Nous revivons en quelque sorte l’histoire du rattachement du Sudetenland à l’Allemagne vu que sa population était allemande dans sa toute grande majorité. Récemment, la Russie a repris la Crimée pour avoir à nouveau son droit à l’accès à la Mer noire comme elle l’avait auparavant quand l’Ukraine faisait partie de la Russie.

Les USA et les pays l’OTAN s’y sont opposés voyant dans cela une invasion territoriale de l’Ukraine.

Or nous le savons la Crimée fait partie de la Russie et est vitale pour un accès à la mer dans le sud. Il faut être aveugle pour ne pas remarquer que les USA et l’OTAN veulent étendre leur sphère d’influence aux portes de la Russie.

Or la Russie peut être une alliée formidable tant au point de vue des échanges commerciaux que militaire, ce que les USA verraient d’un mauvais œil.

L’Europe ou plutôt l’UE n’est plus une démocratie et est devenue un diktat, et de plus est sous l’influence de l’OTAN, lequel n’a plus raison d’être. L’armement fait partie en grande partie de l’économie des États-Unis et rapporte des centaines de milliards de dollars chaque année.

Les États-Unis ont donc intérêt à faire tourner la machine de guerre, et c’est ce qu’ils font maintenant comme ils l’ont toujours fait (voir Irak, Syrie, Libye, Afghanistan). Afghanistan où ils ont abandonné du matériel militaire aux mains des Tāliban1, et valant des centaines de milliards de dollars2.

Dans le problème Ukraine-Russie, posons nous la question de savoir qui vraiment démontre de l’agressivité et qui vraiment veut s’en protéger !

Notes

1 Littéralement : Ceux qui exigent [le savoir], pluriel de Talib (Taliban s’écrit donc sans ‘s’ final) terme pour désigner des étudiants en religion. En ouzbek Tolibon À traduire plus classiquement par Chercheurs ou encore Séminaristes.
2 Chiffre nous semblant exagéré. Semblant voulant dire que l’auteur peut aussi être dans le vrai.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Non à la Censure des Kapos du Web…

| Kulturkampf | Toile | Jacques Borde | La Police de la pensée nous guette …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer