Jour 76. Propagande.

| Occident / Russie | Guerre du Donbass / Ukraine | Jean Cuny |

76 ème Texte de Jean Cuny sur la situation en Ukraine. Le titre & une partie des notes sont de la Rédaction.

Depuis le début de la Spetsial’naya Voyennaya Operatsiya’ (SVO/OMS) 1, nous sommes soumis à un torrent de propagande, cette propagande n’est pas tant le fait de la Russie, bien sûr elle s’est efforcée de justifier son intervention, que de l’Ukraine.

Les officines de guerre psychologique otanesques ont pris en main la communication de l’Ukraine, montrant d’abord l’image d’un peuple tout entier dressé contre l’envahisseur, remplissant des sacs de sables, fabriquant des cocktails molotov, des filets de camouflage, s’engageant en masse dans l’armée (ils n’avaient pas le choix, tous les hommes de 18 à 60 ans étant mobilisés). On a créé de toutes pièces des héros : le « fantôme de Kiev », ce pilote qui avait abattu 6 avions russes 2, la réponse bidon d’un soldat de la garnison de l’Île aux Serpents, garnison de 13 hommes qui avait bien sûr résisté jusqu’à la mort (quelques jours après on a vu débarquer à Sébastopol 80 prisonniers ukrainiens en bonne santé).

Et bien sûr il y a eu la forgerie du massacre de Boutcha, la procureure d’Ukraine, Iryna Venediktova vint d’inculper un soldat russe, miraculeusement arrêté, pour le meurtre d’un cycliste, on nous explique qu’il se trouvait dans une voiture volée avec 4 autres soldats russes et qu’il avait tué le civil pour qu’il ne les dénonce pas. Piètre explication, en plus, utiliser un fusil d’assaut quand on est entassé à 5 dans une voiture, pas facile.

Petro Andriushchenko, un conseiller du maire de Marioupol, en fuite depuis fin février, déclare contre toute évidence que les forces russes ont bloqué toutes les voies d’évacuation hors de la ville, mais s’il font cela, comment vont-ils pouvoir déporter les gens en Russie comme on nous le proclame.

Quant au maire de Kiev, Vitali Klitschko, il dit craindre que la Russie utilise une arme nucléaire sur la ville.

On nous raconte aussi que lorsque les soldats ukrainiens trouvent du matériel militaire russe sur le terrain, il est rempli de semi-conducteurs 3 sortis des lave-vaisselle et des réfrigérateurs, cela pour prouver que l’embargo sur les semi-conducteurs fonctionne, que deux usines de fabrication de chars ont cessé de fonctionner.

Mais le fin du fin vient d’être atteint par le chef de la junte de Kiev, le Prezydent Ukraïny Volodymyr O. Zelensky, l’homme au membre-lyrique (sic). L’ambassade d’Ukraine en France ayant contacté les responsables de grandes écoles françaises pour que Zelensky puisse s’adresser à des étudiants, ces responsables se sont empressés d’obtempérer et l’on a eu droit à un remake de la propagande alliée de l’été et de l’automne 1914 où l’on évoquait les petits enfants belges aux mains coupées, les bonnes sœurs du couvent d’Aarschot, violées et aux seins coupés.

Qu’a raconté la marionnette kiévienne ?

Il a dénoncé « les 10.000 crimes de guerre, les viols d’une fille de neuf ans et d’un garçon de 11 ans devant ses parents, le viol d’un bébé filmé par un soldat et montré à tous ». « Pourquoi les militaires russes ont maltraité les Ukrainiens avec autant de plaisir, commis des viols, coupé des têtes, des doigts, brisé les jambes, comment l’expliquer ».

Peut on encore parler de propagande devant ces déclarations de bas étage ?

Les media otanesques renchérissent, lorsque la défenseure ukrainienne des droits de l’Homme déclare que le viol est utilisé de manière systématique comme une arme de guerre, le journal Le Monde se fond d’un article intitulé Dans un village ukrainien occupé par les Russes, la brûlure indicible du viol, c’est la même feuille qui dans les années 90 évoquait « Les camps de viol serbes en Bosnie » ! Ce journal qui se prétend un « journal de référence » se vautre dans la fange des caniveaux les plus putrides pour vendre quelques exemplaires supplémentaires.

Concernant les combats de ces derniers jours autour de l’Île aux Serpents, on nous affirme que la Russie a subi « une humiliante défaite tactique et symbolique »4 ! Défaite qui s’est soldée par la perte pour les Kiéviens d’avions (entre 1 & 2) , d’hélicoptères (3) , de navires (entre 1 & 2), par la mort du colonel Ihor Bedzai, commandant adjoint de la marine ukrainienne !

Des épouses de membres du Polk Azov 5, qui rassemble des Ukronazis ont été reçues en audience par le pape François. Celui-ci s’est il souvenu de l’encyclique Mit brennender Sorge par laquelle, en 1937, son prédécesseur Pie XI condamnait le nazisme ?

Les Occidentaux vont toujours plus loin : outrepassant la loi tchèque qui interdit aux citoyens de ce pays de combattre à l’étranger, le président Milos Zeman a approuvé l’adhésion aux forces ukrainiennes de 103 citoyens tchèques.

Quant à Boris Johnson, il s’est déplacé en Suède et en Finlande pour y signer un Accord de Défense & de protection mutuelle avec ces deux pays. Pour sa part, Étienne de Poncins, ambassadeur de France en Ukraine a fait savoir que « Les Ukrainiens nous transmettent des listes à l’ambassade », « les armes arrivent », l’aide apportée par la France « répond exactement aux demandes ». Et après on s’étonne que la France n’ait aucun poids diplomatique en Russie.

Quant à la junte de Kiev qui reconnaît ne couvrir que 62% de ses besoins budgétaires primaires hors dépenses militaires, elle reçoit de partout, un énorme financement qui dans ce régime mafieux ne sera pas perdu pour tout le monde.

| Nouvelles du front

Si les forces kiéviennes ont pu reprendre quelques villages à la périphérie de Karkhov, leur situation globale ne s’améliore pas : elles ont réquisitionné l’ensemble des stocks de carburant, ce qui ne va rien laisser pour les activités civiles.

Les Vozdushno-Kosmicheskiye S’ily (VKS)6 ont poursuivi leurs frappes sur le réseau ferroviaire et les dépôts de matériel ukrainiens.

A l’ouest d’Izyum, prise du village de Velika Kamyshevakha. Au sud de la même ville combats dans Nova Dmitrovka au nord de Barvenkove.

Après la prise de Popasna et la percée du front fortifié kiévien, les forces russo-républcaines élargissent leur zone de contrôle vers Druzhba et Aleksandropila .
Près de Donetsk, prise de Novoselivka et de Staromykhalivka.

Au nord, dans la zone Severodonetsk-Lysychansk, l’étau se resserre à la fois par le nord et par le sud plaçant les forces kiéviennes dans une situation chaque jour plus difficile.

Notes

1 Ou Opération militaire spéciale.
2 En une seule journée, selon certaines sources pro-ukronazis.
3 Que les pays d’Asie – qui ne se sont pas joint au blocus OTANazien – produisent en masse,,,
4 A ce détail près que l’île est toujours aux mains des… Russes.
5 Ou Régiment Azov. Formation paramilitaire ukronazie pro-occidentale.
6 Ou Forces aérospatiales russes. Créées le 1er août 2015 suite à la fusion de la Voïenno-vozdouchnye sily Rossiï (VVS, armée de l’Air) avec les Voïenno Kosmicheskie Sily ou (UK-VKS, Troupes de défense aérospatiale.

 

Avis aux lecteurs de ce blog :
1- n’attendez pas de relance de notre part.
2- venez directement sur le blog.
3- repostez sur autant de groupes que vous pourrez.
4- ajoutez-nous à la liste de vos favoris.

5- rejoignez BforBorde-Le Groupe.

Merci d’avance !…

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

9 mai 1945-9 mai 2022 I. Les mêmes Ennemis !

| Guerre du Donbass / Ukraine | Questions à Jacques Borde | La guerre, prise …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer