Accueil / Focus / Les Frappes occidentales : Les Réactions sur la Toile [1]

Les Frappes occidentales : Les Réactions sur la Toile [1]

| Guerre Vs DA’ECH | Ils ont dit |

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2018, Trois (pas plus) pays occidentaux – ô hasard, les USA, la France & le Royaume-Uni – ont-ils, enfin, choisi leur camp dans la guerre opposant Damas à la terreur takfirî ? Agissant sans la plus petite ombre de preuve de leurs accusations & sans mandat aucun du Conseil de sécurité des Nations-unies, c’est donc Une Syrie toujours membre à part entière des instances internationales & accessoirement liée par traité à la France, que Washington, Londres & Paris ont choisi de frapper, donnant un poids (hélas) attendu aux accusations des media russes, syriens & iraniens quant à la nature de la composante aérienne de ISIS/DA’ECH. Retour sur une nuit qui fera date dans l’Histoire de l’Orient compliqué dont nous parlait le Général… Épisode 1.

| Première salve ?
« L’objectif de nos actions ce soir est d’établir une forte dissuasion à la production, à la dissémination et à l’usage d’armes chimiques ». Nous sommes « prêts à poursuivre leurs actions jusqu’à ce que le régime abandonne son recours à ces agents chimiques prohibés ».
Donald J. Trump, président des États-Unis.

| Appel du pied…
« La Russie doit décider si elle veut continuer sur cette pente sinistre ou si elle veut rejoindre les nations civilisées comme une force de paix et de stabilité ». Pour sa part, « l’Amérique ne cherche pas à rester indéfiniment en Syrie, en aucune circonstance ».
Donald J. Trump, président des États-Unis.

| Signal fort ! Mais à qui ?
« C’est une frappe unique (…). L’année dernière, ils n’avaient pas compris le message », a déclaré le US Secretary of Defense, le général (Ret) James Mad Dog Mattis, en référence aux 59 missiles Tomahawk tirés contre des bases du régime en avril 2017. « Cette fois-ci nous avons tapé plus fort. Je crois que nous avons envoyé un signal très puissant ».

| Sybillin.
« Nous cherchons à arrêter le massacre d’innocents », toutefois « sur un plan stratégique, la question est de savoir comment nous évitons une escalade hors de contrôle, si vous voyez ce que je veux dire », a plaidé Mattis, qui peu avant les frappes avait reconnu que les États-Unis « ne disposaient pas de preuve » de l’utilisation d’armes chimiques par Damas.

| Limiter les capacités de nuire.
« C’est la capacité de développer, de mettre au point et de produire des armes chimiques qui est atteinte (…). Le but est simple : empêcher le régime de faire à nouveau usage d’armes chimiques ».
Florence Parly, ministre française des Armées.

| À point nommé…
« Chose bizarre également, les frappes interviennent juste avant l’arrivée des experts ».
Mégaphone75.

| 1er Bilan.
« Les Russes viennent de publier le score temporaire : 103 missiles lancés et… 71 interceptés. Ils annoncent transférer des S-300 supplémentaires à l’armée syrienne qui feront bien mieux que les actuels S-125 et S-200. Très beau score de la DCA syrienne en net progrès. Good job guys ! ».
Skyfighter.

| Inutilité & suivisme
« Qui croit une seule seconde a cette farce grotesque d’attaque chimique pour justifier une intervention d’affichage sans en violation avec le droit international ? Frappe qui de toute manière ne changera rien à la donne puisque le plan de l’Occident pour la Syrie a échoué. En suivant aveuglément les US la France a perdu ce qui lui restait de crédibilité et de grandeur. Honte sur nous ».
Evinrude.

| Alignement consommé.
« En 2003, Macron, à la place de Chirac, aurait participé à l’agression anglo-américaine contre l’Irak. Grâce à lui, l’inféodation de la France aux USA devient préoccupante jusqu’à la caricature ».
Archimède33.*

| Doute au sommet des armées ?
« Vu à la TV ce matin notre ministre des armées ne semblait pas emballée par cette opération militaire ».
Lapustule.

| Jeu dangereux.
« Des preuves ? Les mêmes que pour s’autoriser à envahir l’Irak ? La même petite fiole que Powell secouait ? Les USA ne servent que leurs intérêts et se servent de la Syrie pour continuer la guerre froide contre la Russie. C’est un jeu dangereux dont les populations civiles sont les premières victimes ».
G P.

| Mauvais camp ?
« Nous n’avons rien à gagner et tout a perdre avec ces frappes aériennes !!! Stupidités de bien-pensants gauchistes. Nous voilà à défendre des terroristes islamistes quand nous abandonnons à quelques pas de la nos alliés turcs à l’ogre ottoman. Il serait mieux venu de se battre au côté d’Assad contre les islamistes et d’appliquer les mêmes menaces contre Erdoğan ».
Francois3385.

| Is fecit cui prodest.
« Il est évident qu’il y a une dimension potentiellement commerciale derrière une démonstration de force de ce type (néanmoins justifiée) et de communiqués de l’armée sur les moyens utilisés (ils auraient pu garder le secret, mais…), dont nos chers journalistes se régalent d’articles au passage car cela est vendeur aussi pour eux. Tout comme les USA avec leurs Tomahawk et les russes avec leurs S-500/S-600 qu’ils se sont empressés de préciser ne pas avoir utilisés. À qui profite la guerre ».
Bobi.

| Soutien total.
« Je soutiens les actions prises par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France contre les installations et capacités d’armes chimiques du régime syrien (…). Elles vont réduire la capacité du régime à mener d’autres attaques contre le peuple de Syrie avec des armes chimiques ».
Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN.

| Sérieux doutes.
« D’abord, si je comprends bien : un potentat quelque part dans le monde peut tuer et torturer des dizaines de milliers d’innocents et rester impuni, mais lorsqu’il tue trois personnes avec du gaz toxique, on l’attaque en risquant une 3ème guerre mondiale. Ensuite, qu’est-ce que la France vient faire dans tout cela ? Et finalement, où sont les preuves ? Si vous consultez l’histoire : Presque toutes les guerres furent déclenchées par des prétextes. Et il y a assez d’exemples récents ! ».
Montjoie.

| Intox généralisée…
« Le fait que la Russie n’ait pas réagi aux frappes américaines, diminue son autorité. Surtout que des menaces très précises avaient été formulées par les Russes. Les Syriens ont, apparemment, abattu nombre de fusées. La Russie annonce que 71 fusées sur 103 ont été interceptées donc détruites par les forces syrienne. Il est clair déjà qu’on ne saura jamais combien de fusées ont touché leurs cibles. Il y aura une grosse intox à ce sujet ».
Maréchal Joukov.

| Verbiage(s).
« Encore faudrait il qu’on ait démontré qu’il soit coupable. Jusque là il n’y a que des mots, des accusations de pays qui ont systématiquement accusés Damas parfois à tort. Macron est notre 2ème président à prétendre avoir des preuves. Le premier président n’avait même pas présenté les dites preuves à l’ONU, quand la Russie elle a présenté les siennes. Bachar est un boucher, mais ce qui nous oppose nous à la sauvagerie : c’est le droit ».
Heliocoeur.

| Remake occidental ?
« SVP: que quelqu’un me dise quel est l’intérêt d’un vainqueur sur le terrain (la Bataille de la Ghouta était déjà terminée) de recourir à l’utilisation de l’arme chimique sachant qu’elle amènera des ripostes ? Il est temps de se rendre à l’évidence : ça sent les armes de destructions massives de Saddam… ».
Phil.
| Instrumentalisation .
« Peu importe mes sympathies pour les parties en présence, indiquer que ‘selon les vidéos filmées par des militants anti-Assad les hélicos sont partis de Doumayr située à 40 km de là’ c’est prendre les lecteurs pour des cornichons ».
Yalla.

| Remake de 2013.
« En 2013, on a rapporté qu’à Ghouta le gaz sarin avait tué mille personnes. L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques a prélevée des échantillons sur ‘l’environnement’ et sur ‘les victimes’. Aucun des 50 prélèvements sur l’environnement ne portait des traces de sarin. Tous les échantillons sur les personnes en présentaient. Interview d’Angela Kane, responsable de l’ONU pour cette enquête ».
Franciso Vergara.

| Double écueil.
« J’ai deux problèmes avec ce déploiement d’indignation. 1-Pourquoi utiliser des armes chimiques alors que les rebelles étaient déjà visiblement vaincus ? 2-Je vois nombre de ‘spécialistes’ autoproclamés disserter pour savoir si c’était du chlore ou un neurotoxique genre sarin. Or ces gaz ont des effets très différents : le chlore donne des symptômes respiratoires et un neurotoxique, comme dans l’affaire récente en UK a peu de symptômes visibles. Compte tenu du contexte, j’ai des raisons de douter ».
Raison garder.

| Sources à 100% terroristes !
« Tout être rationnel ne peut que s’interroger sur l’opportunité de cette supposée attaque chimique. Gazer 40 personnes ? Quand on soumet la ville à un déluge de bombes ? Absurde ! Par contre, monter une intox quand on sait que les carottes sont cuites, cela tombe sous le sens. Pour les vaincus, j’entends. Petit rappel : la source des accusations est à 100% djihâdiste. Et cela ne gêne personne dans le camp occidental ? Si, heureusement. Le silence allemand est lourd de sens ».
Maréchal Joukov.

Parly, Mattis, Trump, Syrie, Douma, Stoltenberg,

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Péninsule coréenne : Trump y chaussera-t-il les bottes de faiseur de paix ?

É-U / RPDC| Géostratégie | Jacques Borde | « Les États-Unis auront eu B. Hussein Drone …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer